Image from page 293 of "Encyclopédie d'histoire naturelle; ou, traité complet de cette science d'après les travaux des naturalistes les plus éminents de tous les pays et de toutes les époques: Buffon, Daubenton, Lacépède, G. Cuvier, F. Cuvier, Geoffroy Sa

Download this image

More from this collection

Support Pastpin!

Where: Unknown

When: 01 January 1825

Title: Encyclopédie d'histoire naturelle; ou, traité complet de cette science d'après les travaux des naturalistes les plus éminents de tous les pays et de toutes les époques: Buffon, Daubenton, Lacépède, G. Cuvier, F. Cuvier, Geoffroy Saint-Hilaire, Latreille, De Jussieu, Brongniart, etc
Identifier: encyclopdiedhi15chen
Year: [186-?-187-?] ([180s)
Authors: Chenu, Jean Charles, 1808-1879; Desmarest, E. (Eugène), 1816-1890
Subjects: Natural history -- Dictionaries
Publisher: Paris : E. Girard et A. Boitte
Contributing Library: Smithsonian Libraries
Digitizing Sponsor: Smithsonian Libraries


View Book Page: Book Viewer
About This Book: Catalog Entry
View All Images: All Images From Book

Click here to view book online to see this illustration in context in a browseable online version of this book.


Text Appearing Before Image:
224 HISTOIUE NATURELLE. 2â¢= GENRE. â PORRORHYNQUE. PORRORHYNCHUS. Castelnau, 1855. Ãlutk'S cnlomologiqucs. noppw, au loin; fU7/,o;, rostre.

Text Appearing After Image:
Corps ovalaire, peu convexe; épistome légèrement échancré; labre trian- gulaire, fortement avancé, terminé en pointe mousse, cilié; menton pro- fondément échancré; antennes à dernier article tronqué presque carrément; palpes maxillaires à trois premiers articles petits, le dernier un peu plus court que les trois autres réunis, tronqué : labiaux ù deux premiers articles très-petits, le dernier plus long que les deux autres réunis, tronqué : pattes antérieures très-longues, à jambes un peu élargies en avant; tarses des mâles à articles dilatés en une palette allongée, garnie en dessous de petites brosses soyeuses; pattes intermédiaires presque aussi rapprochées (les antérieures que des postérieures; abdomen il dernier segment aplati, étroitement arrondi à son extrémité. Ce genre, déjà indiqué par Dejcan {Cataloçine Colcopt., 1855) sous le nom de l'rigonoclicUus (rpi-^w/o;, triangulaire; yjù.oç, lèvre), a été décrit pour la première fois par M. de Castelnau, sous la dénomination que nous lui avons conservée. Il ne renferme, jusqu'à présent, qu'une seule espèce d'assez grande taille, le P. margincUiis, Castelnau ; Trï(jonocheilus roslralus, de Haan (dans Dejcan, Cat. Coléopt.), qui se trouve dans l'île de Java. Fif. 599. â P. maiijir.alus. S"-» GENRE. â DINEUTES. DINEUTES. Mac Leay, 182.5. Amiulosa Javaiiica. A1VY1605, qui tourne aisément. Corps ovalaire, un peu déprimé; épistome ù peine échancré; labre légèrement saillant, arrondi en aVanl, cilié; menton fortement échancré; antennes à dernier article tronqué obliquement; palpes maxillaires à trois premiers articles petits, le dernier presque aussi long que les trois autres réu- nis : labiaux à deux premiers articles très-petits, le dernier plus long que les deux autres réunis, tronqué; pattes antérieures très-longues, à jambes un peu élargies en avant; tarses des mâles à ar- ticles dilatés en une palette allongée, garnie en dessous de petites brosses soyeuses ; pattes inter- médiaires presque aussi rapprochées des antérieures que des postérieures; abdomen à dernier seg- ment aplati, arrondi à son extrémité. Mac Leay a le premier séparé ce genre des autres Gyriniens. Eschscholtz (dans Dejean, Cat. Cû- léopt., 1853), ne pouvant saisir les caractères trop vagues assignés par Mac Leay à son genre l)i- neutes, a lui-même créé, avec les insectes qui en font partie, une coupe générique parliculicrc qu'il nomma Cijclous {mx.\oi, cercle); et antérieurement, Kirby leur avait appliqué le nom de Cy- clinus (xjicXg;, cercle). Les Dineutes sont les plus grands insectes de la famille des Gyriniens, et la longueur totale de certaines espèces atteint presque vingt millimètres. On en connaît plus de vingt espèces, et, à l'Ex- clusion de l'Europe, on les rencontre dans toutes les parties du monde. Ils sont noirâtres, mais présentent cependant des reflets assez brillants. Le type est le D. polilus, Mac Leay ; Cyclotis ma- jor, Dejean, qui habite l'île de Java.


Note About Images
Please note that these images are extracted from scanned page images that may have been digitally enhanced for readability - coloration and appearance of these illustrations may not perfectly resemble the original work.

Info:

Owner: Internet Archive Book Images
Source: Flickr Commons
Views: 72063
bookidencyclopdiedhi15chen bookyear186187 bookdecade180 bookcentury100 bookauthorchenujeancharles18081879 bookauthordesmaresteeugne18161890 booksubjectnaturalhistorydictionaries bookpublisherparisegirardetaboitte bookcontributorsmithsonianlibraries booksponsorsmithsonianlibraries bookleafnumber294 bookcollectionbiodiversity bookcollectionamericana bhlcollection bhlconsortium

Add Tags