Image from page 339 of "Encyclopédie d'histoire naturelle; ou, traité complet de cette science d'après les travaux des naturalistes les plus éminents de tous les pays et de toutes les époques: Buffon, Daubenton, Lacépède, G. Cuvier, F. Cuvier, Geoffroy Sa

Download this image

More from this collection

Support Pastpin!

Where: Unknown

When: 01 January 1825

Title: Encyclopédie d'histoire naturelle; ou, traité complet de cette science d'après les travaux des naturalistes les plus éminents de tous les pays et de toutes les époques: Buffon, Daubenton, Lacépède, G. Cuvier, F. Cuvier, Geoffroy Saint-Hilaire, Latreille, De Jussieu, Brongniart, etc
Identifier: encyclopdiedhi15chen
Year: [186-?-187-?] ([180s)
Authors: Chenu, Jean Charles, 1808-1879; Desmarest, E. (Eugène), 1816-1890
Subjects: Natural history -- Dictionaries
Publisher: Paris : E. Girard et A. Boitte
Contributing Library: Smithsonian Libraries
Digitizing Sponsor: Smithsonian Libraries


View Book Page: Book Viewer
About This Book: Catalog Entry
View All Images: All Images From Book

Click here to view book online to see this illustration in context in a browseable online version of this book.


Text Appearing Before Image:
262 HISTOIRE NATURELLE. ont des dents au prolongement en forme de faux; les anneaux, sur le dos, sont ornés d'une ligne de petits traits d'un brun bleuâtre s'arrêtant vers la moitié de la longueur de chacun d'eux, et de deux rangs sous-dorsaux de petits points allongés; on voit sur les côtés des trois premiers anneaux plusieurs autres points, disposés circulairement sur le premier et carrément sur les deux suivants; de chaque côté du dernier anneau, à son extrémité, se trouvent deux épines, et, à la base de celles-ci, deux autres très-petites; les cuisses ont une tache brune ; les stigmates sont représentés par un point brun, et placé un peu au-dessous des dents latérales; les pattes sont longues et couvertes, surtout vers leurs extrémités, de poils roides et courts. La nymphe est d'un blanc légèrement couleur de chair; la tète est inclinée sous le corselet, et l'extrémité des palpes se trouve à la hauteur du pre- mier article des tarses des premières pattes; les dernières pattes sont très-saillantes sur les côtés, surtout à l'endroit de l'articulation de la cuisse et de la jambe; vue du côté du dos, cette partie avancée se trouve entre deux poils; les extrémités de ces pattes se rendent jusque vers les trois quarts de la longueur de l'avant-dernier anneau; le dernier anneau est terminé par deux prolonge- ments cylindriques à l'extrémité desquels est un long poil, couleur marron, très-roide, arqué inté- rieurement; chaque anneau porte sur les côtés un poil long, gros à la base, roide, de même couleur, et sur le bord antérieur du corselet se trouvent, de chaque côté, derrière les yeux, deux autres poils plus courts; sur le dos, on voit une ligne vasculaire couleur terre d'ombre. Cette nymphe se meut et tourne sur elle-même avec une grande vivacité quand on la touche, et alors elle relève son abdomen en arc de cercle. La larve a été rencontrée, courant par terre au milieu d'un champ très- sablonneux entre des herbes, vers le milieu du mois d'août : elle s'est transformée en nymphe dans le sable quelques jours après, et l'insecte parfait, éclos le 20 septembre, n'a pris toute sa colora- tion que quatre ou cinq jours après. Ces larves de la Silpha obsciira atteignent donc toutes leur taille dans les derniers jours d'août; et il est probable qu'elles vivent de petites chenilles ou de larves plus faibles qu'elles; mais, toutefois, selon M. Brisson, il ne serait pas impossible qu'elles prissent également pour aliment des substances végétales. Le genre Silplia, que Geoffroy désignait sous le nom de Peliis, et que Fa- bricius confondait avec celui des Histers, renferme aujourd'hui plus de soixante espèces, propres à toutes les parties du monde, aussi a-t-on cherché à créer à ses dépens plusieurs genres distincts; mais, comme ces divisions, principalement dues à Leach, n'offrent pas de caractères bien importants, nous ne les considérerons ici que comme des sous-genres, tout en faisant observer qu'il serait peut-être même suffisant de ne faire dans les Silplia que deux subdivisions, Tune comprenant les espèces chez lesquelles le corselet est cchancré antérieurement, type : S. Americana, Fabricius, et l'autre celles, êu contraire, dont le corselet n'est pas échancré antérieurement, type Fig.410.âs. ludercu/a/a. 5. atrata, Fabricius

Text Appearing After Image:
1" SOUS-GENRE. â THAKATOPHILE. TBANATOPUILVS. Leacli, 1817. Zoological miscellanjr. 0av(XTo;, morl; <f0.o^, ami.


Note About Images
Please note that these images are extracted from scanned page images that may have been digitally enhanced for readability - coloration and appearance of these illustrations may not perfectly resemble the original work.

Info:

Owner: Internet Archive Book Images
Source: Flickr Commons
Views: 102048
bookidencyclopdiedhi15chen bookyear186187 bookdecade180 bookcentury100 bookauthorchenujeancharles18081879 bookauthordesmaresteeugne18161890 booksubjectnaturalhistorydictionaries bookpublisherparisegirardetaboitte bookcontributorsmithsonianlibraries booksponsorsmithsonianlibraries bookleafnumber340 bookcollectionbiodiversity bookcollectionamericana bhlcollection bhlconsortium

Add Tags