Image from page 335 of "Encyclopédie d'histoire naturelle; ou, traité complet de cette science d'après les travaux des naturalistes les plus éminents de tous les pays et de toutes les époques: Buffon, Daubenton, Lacépède, G. Cuvier, F. Cuvier, Geoffroy Sa

Download this image

More from this collection

Support Pastpin!

Where: Unknown

When: 01 January 1825

Title: Encyclopédie d'histoire naturelle; ou, traité complet de cette science d'après les travaux des naturalistes les plus éminents de tous les pays et de toutes les époques: Buffon, Daubenton, Lacépède, G. Cuvier, F. Cuvier, Geoffroy Saint-Hilaire, Latreille, De Jussieu, Brongniart, etc
Identifier: encyclopdiedhi15chen
Year: [186-?-187-?] ([180s)
Authors: Chenu, Jean Charles, 1808-1879; Desmarest, E. (Eugène), 1816-1890
Subjects: Natural history -- Dictionaries
Publisher: Paris : E. Girard et A. Boitte
Contributing Library: Smithsonian Libraries
Digitizing Sponsor: Smithsonian Libraries


View Book Page: Book Viewer
About This Book: Catalog Entry
View All Images: All Images From Book

Click here to view book online to see this illustration in context in a browseable online version of this book.


Text Appearing Before Image:


Text Appearing After Image:
Fig. 434. â JV. fossor. Fi";. 453. â N. Germanicus Fig. 43fi. â iV. ruspator. Ce que nous venons de dire des métamorphoses des Nécrophores en général peut plus particu- lièrement s'appliquer au Nccrophoriis humalor, dont RÅsel (Hist. des Ins.), et depuis M. West- wood (Inlrod. lo titemodern class. of Ins., t. I, p. 158, fig. 10), ont donné la description et des figures de la larve et de la nymphe. La larve du Necrophoriis vespillo, Linné, que M. Rrullé {Hist. nat. des Ins., 1856) indique, se fait surtout remarquer par son dernier segment portant deux appendices carrés, entre lesquels se laisse voir le tube saillant où s'ouvre l'anus, et par une tache orangée que l'on voit sur chacun des segments de leur corps. Gleditsch. le premier, a observé les moeurs si curieuses d'une espèce de ce genre, et il la désigne simplement sous le nom de Vespillo; Linné et De Geer regardaient ces insectes comme devant ren- trer dans le genre Silplia, et Geoffroy en avait fait des Dermestes. C'est à Fabricius que l'on doit la création du genre Nccropliorits. On connaît plus de cinquante espèces de ce groupe, la plupart propres à l'Europe, à l'Amérique boréale et à l'Asie; toutes sont d'assez grande taille. Les espèces que l'on trouve en France ont sou- vent le corps couvert en dessus d'un très-grand nombre d'Acarns, et elles exhalent une odeur dés- agréable qui a quelque analogie avec celle du musc. Le type du genre est le Necropkorus vespillo, Linné, qui est noir avec des poils jaunes sur le corselet et les bords latéraux du corps, avec les élytres traversés par deux bandes dentelées d'un fauve vif, et la massue des antennes rougeà tre. Cette espèce se trouve sur les cadavres de petits Mammifères. Le Necropliorus Germaniais, Fabri-


Note About Images
Please note that these images are extracted from scanned page images that may have been digitally enhanced for readability - coloration and appearance of these illustrations may not perfectly resemble the original work.

Info:

Owner: Internet Archive Book Images
Source: Flickr Commons
Views: 89171
bookidencyclopdiedhi15chen bookyear186187 bookdecade180 bookcentury100 bookauthorchenujeancharles18081879 bookauthordesmaresteeugne18161890 booksubjectnaturalhistorydictionaries bookpublisherparisegirardetaboitte bookcontributorsmithsonianlibraries booksponsorsmithsonianlibraries bookleafnumber336 bookcollectionbiodiversity bookcollectionamericana bhlcollection bhlconsortium

Add Tags